L'Eglise St Vincent de Neuvy le roi

L’Eglise St Vincent de Neuvy le roi constitue en elle même une palette représentative de l’évolution de l’architecture ecclésiastique au travers des siècles. D’après les récits de l’évêque Grégoire de Tours, le prime édifice de la prévôté de Neufvi fut construit au VIe siècle, mais l’utilisation traditionnelle du bois comme matériaux de construction privilégié des édifices religieux à cette époque à entrainé sa disparition.

La construction de l’Eglise qu’il nous est donné d’admirer aujourd’hui s’échelonne en plusieurs étapes significatives:

L’édifice du VIe siècle est remplacé au XIIe siècle par une Eglise en pierres à nef unique. Le chœur actuel est ce qu’il en subsiste de plus visible.

Aux XIIIe et XIVe siècles le style gothique s’illustre par l’élévation des trois travées de la nef avec « leurs voûtes bombées de style angevin ». A l’extrémité Sud est bâtie la tourelle d’escalier permettant l’accès au clocher.

Au XVIe siècle, l’Eglise est agrandie au Nord par la construction de plusieurs chapelles :

- La chapelle de la Conception en 1519 (actuellement chapelle de la Vierge) est construite par Thomas de Lisle, alors vicaire de Neuvy,.

- Les trois chapelles sont construites à la demande de la population, l’Eglise étant devenue trop petite pour accueillir tous les fidèles.

 

- La chapelle St Nicolas, disparue en 1807, se trouvait dans le collatéral Sud et avait une fonction funéraire. Bâtie par Jean de Castelnau, puissant seigneur local, elle abritait le tombeau familial.

- La chapelle Jacques de Beaune, dans le collatéral Sud, aussi appelée Chapelle Renaissance.

 

Au début du XIXe siècle, l’Eglise se dote de son mobilier et de ses vitraux et sur la façade Sud, d’un portail rapporté de la chapelle St André datant du VIe siècle, à visiter à quelques pas de l’Eglise St Vincent.

Visitez leur blog : http://www.lesamisdelachapellesaintandre.fr/

 

L’Eglise St Vincent a fait l’objet d’un classement aux monuments Historiques le 19 septembre 1921.

Idéalement situé « entre Loire et Loir » le bourg de Neuvy le roi fait partie de la jeune « communauté de commune de Racan », née en 2001. Ce rattachement patronymique volontaire au poète campagnard s’insère dans une dynamique de développement autour de l’identité culturelle de cette terre. Le poète aurait en effet été enterré dans l’Eglise St Vincent de Neuvy le roi au XVIIe siècle, sur la terre de Bueil dont il était le seigneur. La question faite actuellement l’objet d’une étude dans le but d’insérer cet élément à une dynamique de développement autour du patrimoine religieux. Le défi consiste aujourd’hui à localiser précisément le caveau familial dans l’Eglise, ce mystère n’ayant pas encore été résolu jusqu’à présent.

Pour l’heure, la commune propose un circuit touristique invitant le visiteur à déambuler dans le village à la découverte de son patrimoine et notamment de l’Eglise St Vincent. Devant celle ci il pourra trouver une plaque récapitulative de son Historique, accessibles aux  personnes mal voyantes par une traduction en braille. Les nombreuses croix de chemin présentes aux abords

 

L’Eglise St Vincent demeure aujourd’hui Eglise consacrée et le culte s’y exerce une fois par semaine et un samedi tous les deux mois. Elle est ouverte au publique dans le respect de sa consécration au culte et de ses pratiquants.

- Liens à consulter à propos de l’Eglise St Vincent et du patrimoine de Neuvy le roi :

- Les initiatives locales :